Le Républicain Lorrain du jeudi 18 décembre 2014

Le Républicain Lorrain

2 200 audiolivres : le trésor de la bibliothèque sonore

L’équipe de la BS de Metz et de la Moselle autour des enregistreurs et lecteurs. Photo RL

La bibliothèque sonore fonctionne concrètement grâce à des bénévoles qui lisent les ouvrages et les distribuent aux malvoyants. Celle de Metz et de la Moselle reste sur la voie du succès. L'audiolecture un progrès socioculturel.

La Bibliothèque sonore (BS) de Metz et de la Moselle est présidée par Aristide Berthet.

A quoi et à qui sert la bibliothèque sonore ?

Aristide BERTHET : « Elle fait partie des 115 établissements locaux français, rattachés à l’Association des donneurs de voix, créée en 1972 par le Lions’Club, et reconnue d’utilité publique en 1977. Son siège se trouve à Lille. Notre activité s’exerce en exception du droit d’auteur. Notre objectif est de rompre l’isolement des personnes physiquement empêchées de lire (aveugle, malvoyants et handicapés moteur), en mettant à disposition gratuitement à leur domicile des audiolivres.

La bibliothèque sonore fonctionne grâce à dix bénévoles qui ont assuré, en 2014, plus de 3.000 heures de travail ».

Maud , bénévole : « Nous nous occupons du fonctionnement de notre établissement, de l’accueil sur place des audiolecteurs, de la préparation des colis de livres à envoyer à domicile ».

Comment fonctionne-t-elle ?

A.B. : « La BS a passé un partenariat avec la bibliothèque municipale de Sarrebourg, la médiathèque de Sarreguemines, l’espace culturel de Bouzonville, les médiathèques de Creutzwald et de Saint-Avold. Nous disposons de 2 200 titres, des romans (classiques, policiers, etc.), des ouvrages d’histoire locale, des revues et journaux, et des livres pour la jeunesse. On fait des échanges avec d’autres BS. Un audiolecteur accède sur notre site à 100.000 titres répartis sur trois catalogues (BS de Metz et de la Moselle, les 114 BS de France et le serveur national de l’association). Il peut aussi bénéficier d’un catalogue papier. Pour accéder aux services de la BS, il faut fournir une carte d’invalidité ou un certificat médical attestant de la difficulté à lire. Nous comptons 118 inscrits, situés principalement à Metz, Montigny, Longeville-lès-Metz, Saint-Avold, Creutzwald, Sarrebourg et Sarreguemines. La BS prête des appareils d’écoute Victor adaptés au handicap des audiolecteurs. En 2014, soixante-quatorize sont en fixe au domicile d’audiolecteurs, six prêtés et seize à disposition des relais.

Certains audiolecteurs écoutent quelques livres dans l’année, d’autres plusieurs par semaine. Sur 2014, 3.507 livres ont été empruntés, 888 pris à la BS et 2619 envoyés dans 492 colis ou pochettes. Les CD MP3 constituent l’essentiel des prêts. Avec la vulgarisation des appareils Victor, la demande d’audiolivres sur clé USB et sur carte SD augmente, car elles en peuvent en contenir de 3 à 5. ».

Hélène , épouse de Vincent, malvoyant et malentendant, confie : « La BS lui permet d’accéder à la culture et à l’information. »

Qui sont ces voix ?

A. B. : « La BS comprend trente donneurs de voix bénévoles, principalement des femmes. Elle s’enrichit chaque année de 240 nouveaux enregistrements maison sur CD MP3. On ne s’improvise pas donneur de voix, cela nécessite de respecter une charte et de l’entraînement. »

Malou , donneuse de voix : « c’est humainement enrichissant. J’ai débuté les enregistrements, il y a quatorze ans, d’abord sur cassette, puis sur CD MP3. On s’inscrit dans les bibliothèques afin d’éviter d’acheter les livres. »

Et côté financement ?

A. B. : « On finance nos dépenses. Nos recettes proviennent de dons (déductibles des impôts) de clubs services, d’audiolecteurs, de bénévoles et de subventions publiques. »


Renseignements : BS de Metz et de la Moselle, Hôtel de Gournay, 9, rue du Grand-Cerf, Metz, adv.bsmetz@orange.fr ; 03 87 56 05 98 (hors permanences : 03 87 31 12 48 et 03 87 63 20 75) ; www.advbs.fr et www.bs-metz-moselle.fr


«Nous comptons 118 inscrits sur toute la Moselle.»